Tag Archives: langage

Le feuilleton du parler marseillais #9 L’intégrale

À la demande générale, voici l’intégrale du feuilleton consacré au parler de Marseille. Pas interdit de venir tchatcher avec nous. Histoire d’écouter in situ ces mots et ces paroles de chez nous. Et de nous dire ce que ça vous évoque. C’est quand voulez.

Leave a Comment

Filed under son

Le feuilleton du parler marseillais #7 Les bellures

Bellures, je ne l’avais jamais entendu. Grâce à Pierre Échinard, je ne pourrai plus le dire. (à suivre)

Leave a Comment

Filed under son

Le feuilleton du parler marseillais #6 Le cacou ; La cagole

Le cacou et la cagole. Souvent croisés dans les rues de Marseille. Ils peuplent aussi la chanson qui a lancé IAM : Je danse le mia. Ces deux mots ne sont pas passés inaperçus de Pierre Échinard et de son Dictionnaire du Marseillais. (à suivre)

Leave a Comment

Filed under son

Le feuilleton du parler marseillais #2 La pile ; Bader

La pile. Bader. Deux mots choisis par Pierre Échinard, membre de l’Académie de Marseille, pour continuer de nous raconter le parler marseillais tel qu’il est présenté dans le Dictionnaire du Marseillais, publié il y a bientôt dix ans. (à suivre)

Leave a Comment

Filed under son

Le feuilleton du parler marseillais #1 Peuchère

Peuchère. Le pauvre. Jean Échinard est l’un des auteurs du remarqué Dictionnaire du Marseillais, publié il y a près de dix ans. Historien, membre de l’Académie de Marseille, il a co-signé l’ouvrage riche de plus de 300 pages consacrées au parler de Marseille du début du XXe siècle à nos jours. Pendant 8 jours, Jean Échinard viendra nous raconter quelques mots choisis de ce parler populaire encore bien vivace dans sa (ma) ville natale. (à suivre)

Leave a Comment

Filed under son

Biscarrosse #3 Jacques, l’homme qui parle l’oiseau

Jacques, c’est mon beau-frère. Jacques a une âme de poète. Jacques écoute et partage. Jacques siffle du matin au soir. Mozart, Wagner, Pavarotti, La Marseillaise. Jacques parle aussi le langage des oiseaux. Dans la forêt de Biscarrosse, il a bien failli s’envoler les rejoindre là-haut. Jacques, j’en suis sûr, se transformera en oiseau lorsqu’il ne sera plus de ce monde-ci. Ce monde où l’on a tant de mal à s’ouvrir à d’autres langages. À se laisser séduire par la différence. À écouter ce qu’elle nous dit de ce que nous sommes. Pluriels dans ce monde de vivants.

Jacques2

Leave a Comment

Filed under son