Le feuilleton du parler marseillais #7 Les bellures

Bellures, je ne l’avais jamais entendu. Grâce à Pierre Échinard, je ne pourrai plus le dire. (à suivre)

Leave a Comment

Filed under son

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.