Tag Archives: légende

Jimi Hendrix à Essaouira, quel trip !

Passionnant document que ce reportage créé par Samuel Hirsch sur les traces de Jimi Hendrix et publié tout récemment par Arte Radio. L’écouter puis le réécouter. Imaginer en détail le légendaire guitariste assis parmi les hippies au bord de l’océan à Essaouira. À la fin, une fois le silence revenu, les images se brouillent, comme après un grand et beau et lent rêve éveillé. L’océan à marée basse, restent l’inimitable voix de Jimi servie par son jeu d’extraterrestre.

Leave a Comment

Filed under son

Eternal vibration, Yeah, Bob Marley !

Il y a 69 ans jour pour jour naissait Bob Marley, le musicien jamaïcain, chanteur de reggae de légende aux textes et rythmes qui portent le cri et les prières des déshérités, de tous les sans nom du monde. J’ai retrouvé dans mes archives – vive le podcasting – le très bel hommage que le Sonar de Radio Nova rendait à Robert Nesta Marley le 6 novembre 2007.

 

Heureux, chanceux, bénis ceux qui ont pu assister à un concert de Bob Marley.
Pour les autres, dont je suis, voici le Live qu’il donna à Santa Barbara en novembre 1979.

Bob Marley, le site officiel, c’est par ici

Leave a Comment

Filed under son

Adeus Eusebio

Eusebio, l’ancien footballeur international portugais de légende est donc parti l’autre nuit à l’âge de 71 ans. Je me souviens de ses matches à la télé lors de la Coupe du monde 66. J’étais captivé par ses courses, ses appels de balle et son sens du but phénoménal. Des buts, il en marqua 733 au cours de sa carrière. Tous commentés à la radio et à la télé par de tonitruants Goooooooooool Gooooooool Gol !

Eusebio Da Silva Ferreira dit Eusébio était né au Mozambique, ancienne colonie du Portugal. Surnommé la Panthère noire en raison de ses qualités athlétiques hors normes, il fit l’essentiel de sa carrière au Benfica Lisbonne, où il signa à 19 ans et remporta en 1962 la Coupe d’Europe des clubs champions face au Real Madrid. En 1965, Eusebio devint le premier joueur noir à être sacré Ballon d’or, une récompense décernée à l’époque par le magazine France Football au meilleur joueur européen.

Ses plus beaux buts se visionnent ici

Leave a Comment

Filed under son

Sacha Guitry raconte Auguste Renoir

RenoirJ’ai découvert ce matin grâce à Didier Beaujardin, l’un de mes amis numériques, qu’il y a 94 ans jour pour jour – le 3 décembre 1919 – disparaissait Auguste Renoir, l’immense peintre impressionniste. Je n’oublie pas que Renoir fait partie des nombreux artistes dont mon Papa me fit découvrir les oeuvres lorsque j’étais enfant : Van Gogh, Monet, Manet, Modigliani, Soutine et donc Renoir notamment. A la maison, les livres d’art ne manquaient pas. Nous les ouvrions souvent ensemble le dimanche. C’était un émerveillement. Aujourd’hui, pour accompagner en sons ce souvenir, voici un document signé Sacha Guitry, qui au début du XXème siècle filma avec une caméra amateur les grands artistes qui rendaient visite à son père. C’est une spéciale dédicace à Didier Beaujardin et à mon Papa.

Sacha Guitry évoque Renoir, en images

A la rencontre d’Auguste Renoir

Auguste Renoir a franchi toutes les frontières. Le voici raconté en espagnol.

Leave a Comment

Filed under son

Se rêver Robert Capa

Robert Capa… Adolescent, je me suis longtemps rêvé photojournaliste de guerre. Fasciné par les photos en noir et blanc qui claquaient à la Une de certains journaux, davantage que par les reportages couleur publiés par les magazines. Attiré par le quotidien de voyages, de découvertes et de rencontres que j’imaginais être celui des photo-reporters. Ce rêve, je ne l’ai jamais concrétisé mais il poursuit son chemin au fond de moi, nourri par la profonde admiration que j’éprouve pour le travail – en le découvrant ou le revisitant – de celles et ceux qui ont osé – et qui osent encore – , eux, franchir le pas et se sont lancés à travers le monde pour témoigner, appareil photo en main, en mêlant sens profond de l’humain et passion pour l’action. Parmi eux trône donc une légende, Robert Capa, qui couvrit entre autres la Guerre civile espagnole dont me parla souvent mon père, ou le débarquement allié de 44, et qui trouva la mort en pleine action, en sautant sur une mine au Vietnam en mai 1954… quelques mois avant ma naissance. Il n’avait que 41 ans. Pour évoquer la légende Capa, écoutez Françoise Denoyelle, historienne, professeure d’histoire de la photographie à l’école Louis-Lumière, interviewée par Camille Renard en avril 2012 sur France Culture, dans l’émission « Une vie une oeuvre ».
Récemment, Radio Fañch a consacré un billet très documenté à Robert Capa, nourri notamment de magnifiques archives radio de l’INA.
L’interview imaginaire de Robert Capa, par Michel Puech, sur Mediapart.
La Bibliothèque Nationale de France a consacré une grande exposition à Capa, nourrie notamment de photos de l’agence Magnum que fondèrent entre autres Henri Cartier-Bresson, David Seymour, George Rodger, Maria Eisner et Robert Capa, en 1947.
CapaRobert Capa © International Center of Photography

Leave a Comment

Filed under son

Jimi, magic lefty

Il y a 43 ans, le 18 septembre 1970, disparaissait à Londres James Marshall « Jimi » Hendrix. Gaucher magique. Magic lefty. Improvisateur virtusose. Il avait 28 ans. Florilège de quelques uns de ses titres.

Vous aurez reconnu, dans l’ordre Angel, Wild Thing, Hey Joe, Vodoo Child et Bold as love.

Jimi Hendrix sur Wikipedia

En écoute sur Deezer

Le site en français de Jimi Hendrix

 

Leave a Comment

Filed under son

Le Titanic dans le Vieux-Port

Le Titanic dans le Vieux Port, quelle image étonnante !

Titanic Marseille

Cette image a été conçue par Creatsitedesign, une agence de Web Design basée à Marseille.
Le célébrissime bateau amarré dans le berceau de la plus vieille cité de France, je trouve l’idée originale et amusante, mais pas seulement. Elle suscite en moi quelques questions :
Cette image symbolise-t-elle le futur de Marseille, désormais dédié au seul tourisme, aux croisières, aux méga-yachts ?
Ce Titanic « narguant » l’Hôtel de Ville incarne-t-il le naufrage annoncé de l’équipe municipale en place depuis 15 ans ?
Ce paquebot de légende associé à la fortune de mer ressemble-t-il au destin promis à celles et ceux qui à Marseille se déchirent et s’entretuent en rêvant de la place ?
Et l’iceberg promis à ce Titanic marseillais ? Où se trouve-t-il ? Peut-être se niche-t-il en secret dans l’immense mélange de voix rentrées, les voix de tous ceux qui rêvent d’un Marseille apaisé, tranquille, fraternel, figure de proue d’un art de vivre simple comme un lancer de palangrotte à la mer…
Allez, un petit bonus pour rendre hommage à ces générations de travailleurs qui à Marseille comme ailleurs construisirent et réparèrent des grands et des petits bateaux
Pour plus d’images de la créative agence Creatsitedesign, c’est ici

1 Comment

Filed under son