L’éducation est un placement pour l’avenir / Barcelona #8

Juste à côté de l’immeuble où nous résidions avec Marius, sur le chemin de la boulangerie et du marchand de légumes, une école avec terrain de sport, fréquentée par de jeunes enfants joyeux. Sans doute l’équivalent de nos centres aérés. De l’autre côté du pâté de maison, cette banderole apposée à l’entrée de l’école

éducation

À Barcelone comme partout en Espagne, la crise n’épargne bien évidemment pas le système éducatif. Les petits ciseaux barrés symbolisent le refus des coupes sombres opérées depuis 2012 par le gouvernement espagnol, impitoyable adepte du néo-libéralisme.

 

2 Comments

Filed under son

2 Responses to L’éducation est un placement pour l’avenir / Barcelona #8

  1. Il serait bien qu’un jour, ici, en France, on utilise ce logo pour rappeler à notre petit ministre de l’Educ un certain nombre de priorités démocratiques (par exemple, les frais d’inscription en fac ne peuvent plus désormais, à Paris, être payés en trois fois).

  2. Eric Schulthess

    Oui, l’éducation accessible à toutes et tous doit être l’une des priorités prioritaires de notre démocratie. Quant au petit ministre… ressemble hélas à son Président…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.