Un thé aux Arcenaulx

Un peu saoûlé de pluie, je me suis réfugié aux Arcenaulx hier après-midi. C’est l’un de mes endroits préférés à Marseille, en plein centre-ville, situé cours d’Estiennes d’Orves, non-loi du Vieux Port. La librairie regorge notamment de livres anciens et d’ouvrages sur Marseille et la Provence – pour info, mon « Marseille rouge sangs » est en rupture de stock – et le restaurant-salon de thé qui la jouxte est très accueillant. J’ai pris plaisir à y déguster un thé du Yunnan et un cake aux fruits confits, en écoutant de la grande musique.

Les Arcenaulx est un lieu créé par Jeanne Laffitte, éditrice de renom dont le premier texte publié fut celui que Jean-Claude Izzo consacra à Clovis Hugues.

Leave a Comment

Filed under son

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *