Sénégal # 4 En bas, le port de Mbour

Promenons-nous à travers les petites rues qui descendent au port de Mbour, le deuxième port de pêche du Sénégal

Au Sénégal, 600.000 personnes travaillent dans le secteur de la pêche, dont 400.000 dans la pêche traditionnelle. Ce secteur représente la première branche exportatrice du pays. Jusqu’en avril 2012, des autorisations illicites de pêche ont été accordées à des navires étrangers. Elles ont été annulées après un vaste mouvement de colère des pêcheurs et l’action de Greenpeace qui dénonçait un pillage illicite de la pêche

Le Guide du Routard parle de Mbour

Leave a Comment

Filed under son

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.