MP2013 # 5 Une chanson officielle mezzo mezzo

Comment trouvez-vous « Export – Import », la chanson officielle de Marseille Provence 2013 capitale européenne de la culture, signée Gari Grèu ? Hein, quoi, vous marquez un temps d’arrêt ? Vous regardez le bout de vos nébulonis* ? Bon, moi je vais vous dire. La musique, j’aime bien. Le rythme qui boulègue donne envie de danser avec Flavia Coelho – la chanteuse brésilienne associée à Gari sur ce titre – le Panama bien calé sur la tête, de profiter d’un petit mojito et de re-danser avec Flavia Coelho. Mais les paroles, comment dire… les paroles me laissent sur ma soif. Dénuées de souffle poétique, sans le moindre zeste de lyrisme, elles semblent avoir été écrites en deux temps trois mouvements, à la six-quatre-deux si vous préférez. Un petit extrait pour vous faire une idée : « export-import, la nuit comme le jour, au 1er mai,  au nouvel an, au départ, au retour, ici on chante tout le temps ». Un peu léger, un peu fade, je trouve. Gari Grèu a déjà été plus inspiré, non ?

 
Il y a un peu plus de 5 ans, j’avais rencontré Gari Grèu lors de sa tournée  » Oai e libertat  » avec Massilia Sound System  et il m’avait parlé sans fadeur de sa perception de Marseille
A méditer aussi, avec l’image en plus du son, les propos épicés et sans langue de bois de Gari Grèu interviewé en février 2012 par Mativi Marseille, une chaîne de télévision indépendante sur Internet.
*mocassins brillants en vogue chez les càcous** dans les années 70 
**individu frimeur, vaniteux, qui soigne son apparence de manière ridicule (Dictionnaire du marseillais – Académie de Marseille – 2006)

 

Leave a Comment

Filed under son

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.