Le Brésil entre tifo et carton rouge

On ne l’avait pas vu venir depuis la vieille Europe. Un mouvement populaire très puissant secoue le Brésil, attisé par la Coupe des Confédérations de football, à un an du Mondial au pays de Pelé et Neymar.  Les Brésiliens touchent du doigt que leur gouvernement a engagé plus de 11 milliards d’euros pour financer la Coupe du monde 2014 alors que la majeure partie de la population souffre de la fragilisation des services publics : santé, éducation et transport, entre autres. Du coup, l’enthousiasme des commentateurs radio et télé ne peut masquer la colère de la rue.

L’analyse de Médiapart sur ce mouvement social inédit

Une victoire, mais… sur le site de Libé

Leave a Comment

Filed under son

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.