Dessine-moi un dessinateur…

Dessinateur, un métier à risques… j’ai retrouvé sur Arte Radio cette éloquente séquence datée de février 2006. Un écho ironique à l’affaire des caricatures de Mahomet publiées par Charlie-Hebdo. Un message de solidarité accompagné de ces mots de commentaire : L’humour, l’ironie, la satire, la parodie, la critique, l’outrance, le rire et la liberté d’expression sont parmi les plus belles conquêtes de l’humanité. Plus que jamais d’actualité cette création sonore, alors que le numéro des survivants de Charlie Hebdo sort ce mercredi, une semaine jour pour jour après l’assassinat de Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski et leurs compagnons de liberté. C’est Mahomet agité par le remords… et dessiné par Luz* qui fait la couv’ de Charlie. Aujourd’hui, le Canard Enchaîné y va lui aussi de sa Une grinçante, en hommage à ses amis de Charlie Hebdo assassinés.

* Pour prolonger, lire et écouter Luz sur le site de Libération.

une_canard_13012015-S -

Leave a Comment

Filed under son

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.