Changer de vie dans la joie

J’ai donc changé de vie et ceci me met en joie. Les mots me manquent. Alors, musique !

Cet hymne à la joie a été joué en pleine rue par les musiciens de l’Orchestre Symphonique Vallès, accompagnés des choeur Amics de l’Òpera y la Coral Belles Arts de Sabadell en Espagne. C’était en mai 2012, un flashmob géant organisé pour célébrer les 130 ans de la Banco Sabadell.

L’Hymne à la joie – originellement l’Ode à la joie – est chanté dans le quatrième mouvement de la 9ème Symphonie de Ludwig van Beethoven. Il reprend une partie du poème du poète allemand Friedrich von Schiller.

« … Freude, schöner Götterfunken / Joie, belle étincelle divine,

Tochter aus Elysium / Fille de l’assemblée des dieux,

Wir betreten feuertrunken, / Nous pénétrons, ivres de feu,

Himmlische, dein Heiligtum!  / Céleste, ton royaume !

Deine Zauber binden wieder / Tes magies renouent

Was die Mode streng geteilt; / Ce que les coutumes avec rigueur divisent;

Alle Menschen werden Brüder, / Tous les humains deviennent frères,

Wo dein sanfter Flügel weilt. / Là où ta douce aile s’étend… »

Friedrich von Schiller (1759 – 1805)

L’Hymne à la joie est aussi le titre d’une oeuvre du grand artiste japonais Shoichi Hasegawa qui vit et travaille en France depuis 50 ans.

Hymne-a-la-Joie-by-Shoichi-Hasegawa

 

 

Leave a Comment

Filed under son

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.