Biscarrosse #4 Regarder réparer la dune et piquer une tête dans l’océan

Sur dix mètres de hauteur, la dune de Biscarrosse s’est effondrée cet hiver. Grandes marées d’équinoxe. Le sable a envahi la promenade. Un aspirateur géant suce le sable qui étouffe les platebandes. Des journées et des journées de travail non-loin des vacanciers et retraité(e)s insouciants.

dameauvélo

À chaque fois c’est pareil. Océan ou mer, je ne peux résister à l’appel de l’eau. Là, descendre piquer une tête et se rapprocher des petites vagues froides.

Profiter encore du soleil de mai en enviant les surfeurs tout aussi courageux qu’hésitants.

surf jaune

Leave a Comment

Filed under son

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.